Maquillage UV C'est Trop #Orange #Femme arabe #Rebeu

Censuré 2 coup pour avoir affirmé, le "Dictionnaire historique de la langue française" d'Alain Rey en main, que la majorité des mots agglomérations par Miloudi ne sont pas d'origine arabe mais d'origine latine, crénelure et anglo-normande et que la part de mots d'origine arabe dans la langue française est très nettement inférieure à ce qu'il prétend. Le terme a été créé en inversant l'ordre des syllabes du mot arabe : a-ra-beu donne beu-ra-a, puis beur par contraction. C'est donc un mot du javanais, qui a la particularité d'avoir donné lui-même en langue verte le nom Rebeu, porteur itou sens. Selon l'étymologie du mot, celui-ci désigne exclusivement les personnes d'origine arabe.

Aussitôt alors, je ne sais pas s'il faut accorder énormément d'importance au fait qu'aux États-Unis justement le premier fantasme serait la invertie, ou qu'en Russie ce soit la sodomie… regarder plus d'informations Vice versa, ce qui semble quand même très frappant, c'est que le premier mot qui apparaisse en France soit « fille arabe ». Et vous savez ce que c'est qu'une « égyptienne », c'est une immigrée de la pressant génération (l'expression ne veut absolument rien dire, étant donné que soit on immigre, soit on n'immigre pas; je ne vois pas hein on peut être une immigrée de la minute génération). Il s'agit d'une façon d'euphémiser. « Fille arabe » veut dire « arabe » en slang, c'est un euphémisme pour dé-racialiser le discours en quelque sorte. Pour ne pas avoir l'air d'un géant ségrégationniste, on ne dit pas « un arabe » mais « un beur », ou « une algérienne ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *